Aller au contenu principal

Actualités

Concours MAF 2011, les sélections régionales ont eu lieu …

Mardi 9 novembre s’est déroulé, dans la salle de pratique de toilettage de l’EPL des Combrailles, le 26ème concours « Un des meilleurs apprentis de France », catégorie : toiletteur canin.

Ce concours, auquel ont décidé de s’inscrire 6 apprenties en 2ème année de formation, est à la fois une épreuve délicate et stressante, mais aussi, une préparation « grandeur nature » à leur examen pratique final.

 

La 1ère difficulté est pour les candidats de se procurer un chien de la race adéquate (shih tzu, bichon sous toutes ses formes et coton de tuléar), avec une longueur du poil, minimale et précise, de 6 cm.

Le précieux modèle est préparé avant le début des épreuves : ses ongles sont coupés, ses conduits auditifs nettoyés et, enfin, il est shampouiné et brushé. Pas question de perdre du temps pendant le concours !

De la même façon, il est important de bien préparer son poste de travail : déballer son outillage, récupérer le matériel mis à disposition pour l’épreuve et positionner son chien sur la table pour faire vérifier son état par le jury.

 

Ding dong ! le chronomètre est lancé … Le sujet distribué demande, tout d’abord, de remplir des fiches techniques : il faut donc croquer, sur 2 schémas, les zones à travailler aux ciseaux et la vision finale, escomptée !, de la toilette.

Enfin, le travail de toilettage commence : il s’agit d’exécuter, avec dextérité et en 2 heures exactement, une toilette baby. Bien sûr, il faut garder à l’esprit que la toilette doit être harmonieuse dans ses formes, ses volumes, qu’elle doit être symétrique, qu’elle doit être adaptée à la morphologie du chien …. etc… Beaucoup d’exigences et autant de détails à vérifier.

Ding dong ! c’est la fin de l’épreuve … et au tour du jury de se rassembler pour évaluer la qualité du travail accompli.

 

Un à un, les chiens des candidats défilent pour une évaluation statique, minutieuse : le démêlage est-il correct ? la finition aux ciseaux visible ? … Autant de questions auxquelles il faut répondre. Pas toujours facile de se mettre d’accord, n’est-ce pas Mr Michel Henry (président du jury) et Melles Elisa Bellier et Angélique Darbeau (assesseurs) ?

Le dernier coup d’œil évaluateur est effectué lorsque le candidat vient rechercher son chien et lui fait faire 2 tours dans la salle de jugement. Dernière vision aérienne du modèle, indispensable au jury pour se mettre dans la peau d’un client lambda.

 

Le concours s’achève par l’attribution des notes – sur un total de 200 points – et des récompenses : du bronze, au niveau régional, pour les notes allant de 13 à 15 ; de l’argent pour celles de 15 à 17 et, enfin, de l’or pour celles supérieures à 17.

Mais, chut ! pas question qu’il y ait la moindre fuite, les résultats obtenus seront officiellement dévoilés plus tard !