Aller au contenu principal

Actualités

Découverte du monde de la métallurgie par les 3e

© Thierry Nicolas / PhotoPQR/La Montagne

Récit par quelques élèves de la visite de l'entreprise Aubert & Duval aux Ancizes le 21 février dernier.

"Dans le cadre de l'orientation l'année prochaine, nous sommes allés visiter l'entreprise Aubert & Duval située aux Ancizes, à quelques kilomètres de chez nous. Deux salariés chargés de l'apprentissage nous ont accueillis et équipés avec des casques, lunettes et bouchons pour les oreilles.

Cette entreprise fait partie du groupe ERAMET. L'usine des Ancizes a été crée en 1926 et est composée de 1500 salariés. C'est une aciérie, elle transforme l'acier. Elle s’est implantée ici car il y a un barrage hydraulique, une voie ferrée et de la main d’œuvre.

Cela nous a permis de voir ce qu'est le travail dans une usine, de sortir de notre contexte de l'animalerie. Cette visite a plu à toute la classe en général, car l'employé qui nous guidait était intéressant et nous a fait découvrir de nouvelles choses. 

C'est la forge que nous avons le plus appréciée, car c'était vraiment impressionnant, surtout la taille des machines et le poids des matériaux. La conception des objets est très variée, puisqu'elle peut aller de la mine d'un stylo à la construction de pièce pour l'aérospatial, le monde médical, la compétition automobile, l'outillage industriel ou l'aéronautique. Ils travaillent beaucoup avec des matériaux de récupération. 

Malgré notre sérieux, l'entreprise n'était pas contente de nous par manque de « discipline. »

« L’entreprise dit être épargnée par la crise actuelle. Elle nous a présenté plusieurs avantages à travailler chez eux. Il existe un comité d’entreprise qui aide aux voyages, accompagne les projets. Beaucoup de femmes sont employées ici, même dans des ateliers comme la forge, l’usinage et bien sûr les bureaux. Elle offre des emplois, on peut y rentrer comme apprenti et il y a de nombreux horaires de travail possibles puisqu’elle fonctionne 24h sur 24h. Il y a un roulement de nuit et de jour pour les ateliers, ce qui s’appelle les 3/8. »

"Personnellement, cette sortie ne m'a pas du tout plu !! Nous sommes dans un lycée agricole (donc, avec la nature et les animaux) et non pour travailler dans une entreprise comme celle-ci. Le fait d'être dans le froid, de ne pas être intéressée par leurs formations, ne m'a pas donné envie d'y travailler. Ces quelques heures terminées, j'étais contente de retourner au lycée. Certes cette visite a eu pour but de nous orienter, mais cela ne m'a pas beaucoup aidée, car moi, je veux faire éleveur canin ! "

"Ce fut une sortie très enrichissante pour nous tous, une façon de voir les choses différemment."

Mix des articles de Sarah, Hugo, Florian's, Elsa, Camille.