Aller au contenu principal

Actualités

Prévention des risques liés aux drogues dites « douces »

Afin de réfléchir aux dangers de cette consommation, un officier du FRAD est intervenu au lycée en classe de 3e et de Seconde


 

Dans le cadre de l’éducation à la santé et pour faire suite à la journée de rencontre avec les associations organisée en avril dernier par l’infirmière du lycée, une après midi de réflexion autour de la consommation des drogues a été organisée sur le site de Pontaumur jeudi 23 mai. Le major Burckel de la brigade de la gendarmerie de Volvic, également formateur relais anti drogue (FRAD), a été sollicité et a répondu présent pour animer ce temps d’échanges en deux temps.

 

Les élèves de la classe de 3e ont tout d’abord organisé un débat pourtant sur le thème de la dépénalisation du cannabis. Débat moins animé que prévu, probablement par manque d’expérience des participants, mais où les informations essentielles sont passées, notamment sur le trafic de cannabis. Les échanges ont été plus vifs lors de l’exposé de l’officier auprès de la classe de Seconde TCVA, qui par le biais d’images chocs ou de films humoristiques se moquant de consommateurs, les as fait réagir notamment sur la classification drogues douces ou dures.

 

Sans nul doute que cette après midi aura été riche d’enseignements, car des échanges se sont poursuivis en dehors des cours et plus ouvertement sur les dangers de la consommation, notamment en milieu scolaire.